Uncategorized
Laisser un commentaire

Rochers de lettrés ou « savoir lire l’extraordinaire au coeur de l’ordinaire »

Qui sont les lettrés chinois, et quels sont leurs accessoires? A quels critères répondent-ils? L’exposition « Rochers de lettrés, itinéraires de l’art en Chine », actuellement au Musée Guimet, répond à toutes ces questions.

Le Lettré est une personne qui a fait des études, connaît ses « Classiques » permettant d’accéder à la prestigieuse fonction de fonctionnaire (l’un des « Trois Bonheurs » en Chine). Certains, au delà de ce métier, vont développer un véritable amour pour la littérature, l’écriture, la poésie et la musique, rechercher la fréquentation de leurs semblables, refuser des postes à la Cour, voire même démissionner pour se consacrer à la contemplation et l’étude.

Imprégnés de philosophie taoïste, les Lettrés s’entourent d’objets propices à la rêverie et à la méditation, qu’ils peuvent également détourner en objets utiles à leur art.

Les Rochers sont emblématiques, mais ils vont également collectionner bois, racines, pierres aux formes étranges et évocatrices.

Mi Fu, un lettré poète de l’époque Song a défini les quatre critères d’un rocher, qui doit évoquer la montagne, la grotte des immortels:

shou: une forme élancée

zhou: rides et sillons en surface

lou: des cavités semblant créer des chemins

tou: des ouvertures

Que trouve-t-on également dans le studio d’un lettré?

Des calebasses, appréciées pour leur beauté.

Des pose-pinceaux, comme ce jade provenant du Xinjiang.

Des poids pour le papier.

Des pots à pinceaux

Des chasse-mouches et des sceptres, outils de discours, comme ce magnifique sceptre « ruyi » en bois noueux rongé par les insectes.

Des pierres à encre, comme cette belle pierre en forme de tortue de la dynastie des Hans

Des sceaux.

La culture du Lettré existe encore aujourd’hui en Chine. En témoignent les oeuvres de Liu Dan et Zeng Xiaojun exposés au Musée Guimet.

Source : Hors Série »Artabsolument » consacré à l’exposition

Rocher en forme de pierre musicale, qing.

Montagne miniature, Dynastie Ming, pierre Lingbi en peau de datte, support en bois de rose.

Montagne « pierre à encre » Yanshan, Dynastie Song, Ming, pierre zibowen.

Vue du jardin Liu, Suzhou

Calbasse en forme de canard, Dynastie Qing

Zeng Xiaojun, Portrait de scptre ruyi et chasse mouche

318-0-img237 318-1-img239 318-2-img242

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s