Culture
Laisser un commentaire

« Les trois amis de l’hiver »

Ils symbolisent le bon augure et sont associés, au Japon, à l’hiver et à l’entrée dans la nouvelle année.

« Les trois amis qui poussent en plein hiver » sont le pin, le bambou et la fleur de prunier. Souvent représentés ensemble, on retrouve ce groupe porte-bonheur « shôchikubai »sur les décorations traditionnelles du Nouvel An ou les kimonos de mariages. Ils incarnent la force inébranlable et la longévité.

Le pin, « matsu » en japonais, est le symbole de la constance car il reste toujours vert. Il représente aussi les hommes intègres, droit, car il ne faiblit pas et ne rompt pas dans la tempête. Ses aiguilles vont par deux et symbolisent les époux.

Le bambou, « take » plante souple, flexible, résistante, à la croissance rapide symbolise la loyauté mais également la vitalité et la prospérité.

Le prunier, l’arbre des lettrés, et sa fleur, « ume » qui la première fleurit vaillamment au plus froid de l’ hiver, avant même la fonte des neiges, représentent la fertilité, le renouveau et annoncent le printemps désormais proche.

Ces trois végétaux associés, porteurs de chance, ont été des sujets d’inspiration infinie pour les peintres et poètes.Ôtsuki Sama n’a pas manqué à cette tradition…

 

Pins vus du ciel, Guangxi, Chine, 2009

Bambous peints à l’aquarelle, Washi orné de carrés d’orDétails du paravent « Naka Soto », 2006

Bouvreuil sur branche de prunus, Jardin Kenrokuen, Kanazawa, 2007

410-1-dsc-0021 410-2-dsc-0363

Cette entrée a été publiée dans : Culture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s