Livres
Laisser un commentaire

KIE : un magazine exceptionnel à savourer, picorer, conserver…

Le magazine de prestige Kateigaho, renommé au Japon, fête le dixième anniversaire de son édition internationale avec ce 31ème numéro printemps/automne 2013. Depuis son premier numéro écrit en anglais publié en 2003, ce magazine multiplie les reportages richement illustrés de magnifiques photos. Kateigaho est une invitation au voyage, une formidable porte d’entrée dans l’univers japonais artistique et culturel ainsi qu’une profonde source d’inspiration pour tous les amoureux du beau, de l’harmonie et de l’intemporel.

Pour ce 10ème anniversaire, un zoom sur l’ancienne capitale impériale, Kyoto.

Jardins de lotus des temples, le thé Tsuen connu mondialement, la cuisine familiale traditionnelle de Kyoto ou « obanzai » riche en légumes abondamment cultivés dans la région et d’une grande simplicité, ou encore une sélection d’ateliers d’artisans de Kyoto.

Nous poursuivons le voyage un peu plus loin, dans la province de Niigata et ses festivals (matsuri). Parmi eux, le mystérieux et émouvant festival du renard, où un jeune couple de fiancés, une fois par an au printemps, se marie sous le signe de inari (renard) : les fiancés aux visages peints de façon à ressembler à un renard partent pour une longue procession qui s’arrêtera à Kirinzan, sur une petite colline parsemée de statues de renards…

Cette magnifique édition traite d’un très large éventail de sujets centrés sur la culturejaponaise. Il est vrai que la plupart des lecteurs ne pourront pas s’offrir tous les plaisirs vantés par le magazine : hôtels de luxe, dîner exquis, oeuvres d’artistes ou de maître artisans… Mais l’illustration visuelle et écrite que Kateigaho réalise, intrigue, fascine, subjugue. Les photographies réalisées par les reporters de KIE sont absolument étonnantes d’esthétisme épuré et reflètent à merveille l’obstination du beau que les japonaise aiment cultiver.Enfin, Toko Shinoda, illustre maître de calligraphie et peinture à l’encre (qui vient de fêter ses 100 ans le 28 Mars dernier) signe fidèlement, depuis 10 ans, à chaque édition, une nouvelle calligraphie, qu’elle commente avec quelques mots de poésie…Son art confond la calligraphietraditionnelle avec l’expression abstraite… Ses traits fins et plein de vitalité peints sur des papiers artistiquement ornementés suggèrent la nature, le souffle de vie, des arômes, une brise soufflant, une rafale de pluie trempés de vent … L’oeuvre de Toko Shinoda est exposée tel un édito. Elle introduit la saison de l’édition, l’exigence esthétique que Kateigaho respecte avec soin tout au long de ses quelques 110 pages….

Beaucoup plus qu’une simple revue, une passerelle pour comprendre la singularité de la culture japonaise…

On peut trouver le magazine Kateigaho International Edition à la librairie Smith 248 rue de Rivoli Paris 1er ou à la boutique de la Maison de la Culture du Japon à Paris 101 bis quai Branly Paris 15ème.

Vous pouvez également vous le procurer directement sur leur site http://int.kateigaho.com/subscription/index.html

Ou bien télécharger la très récente version digitale …

©KIE

438-2-img-5611 438-3-img-5601 438-4-img-5608 438-7-img-5614

Cette entrée a été publiée dans : Livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s