Culture
Laisser un commentaire

DES OZUKURI AU CHÂTEAU DE VERSAILLES

Grâce, élégance et perfection sont les premiers mots qui viennent à l’esprit en les voyant.

Ces deux chrysanthèmes géants, ozukuri en japonais, sont partis du parc impérial Shinjuku Gyoen à Tokyo, accompagnés de jardiniers, pour fleurir à Versailles et être présentés sous le péristyle du Grand Trianon au Château de Versailles.

 

D’un unique pied de chrysanthème vont naître des centaines de fleurs, qui formeront une demi-sphère de plusieurs mètres. Une structure métallique installée au départ permet de guider l’ensemble.

La culture et la taille des ozukuri est un art véritable au Japon, nécessitant un savoir-faire unique, complexe, maîtrisé par peu de paysagistes.

Cette fleur d’automne très résistante, liée au deuil en France, est au Japon l’emblème de la famille impériale et un symbole fort de joie et d’éternité. Une fête lui est dédiée en septembre.

L’ordre du chrysanthème, établi par l’empereur Meiji en 1876, est la plus haute distinction, une récompense pour service rendu à la patrie.

Les splendides ozukuri présentés à Versailles, aux délicats pétales d’un blanc laiteux, au coeur jaune pâle, sont placés entre palais et jardin. Ils forment un contraste parfait avec les colonnes vieux rose et la couleur du ciel, quelle qu’elle soit.

Le chrysanthème, élément décoratif très apprécié au Japon, a été repris par Valérie Laudier avec la collection « chrysanthèmes blancs ». Un motif d’une grande finesse décliné sur papier et tissu.

Nathalie Kissel

Versailles expo Versailles

Cette entrée a été publiée dans : Culture

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s