Culture
Laisser un commentaire

Paul Jacoulet, un artiste français au Japon

Plus que trois jours pour découvrir à la Maison de la Culture du Japon cette très belle rétrospective de Paul Jacoulet (1896-1960), rare occidental qui a passé littéralement toute sa vie au Japon.

L’exposition s’attache à comprendre l’oeuvre de cet artiste français passionné par le Japon, qui s’est illustré dans la création d’estampes. Paul Jacoulet reprend les techniques traditionnelles japonaises de l’ukiyo-e, la gravure sur bois,  en travaillant en collaboration avec un graveur et un imprimeur. Pourtant, il renouvelle complètement ce genre artistique en proposant des sujets inédits, tels que des minorités ethniques, des vieillards, même des personnes infirmes. On est étonné de voir la représentation d’un bossu, ce qui va à l’encontre de l’idée qu’on se fait de l’estampe japonaise traditionnelle.

capture-decran-2016-10-12-a-22-16-10

L’artiste se distingue aussi par le choix de couleurs inédites, très franches et saturées, ce qui n’existe habituellement pas dans cet art. Ces œuvres font penser à de l’illustration voir de la Bande dessinée. Il essaye de nouveaux pigments comme le mica concassé pour les noirs qui donne un aspect très brillant.

img_6632

Les reliefs sont subtils et délicats, Jacoulet pouvait utiliser jusqu’à 60 matrices de bois de cerisier différentes pour effectuer sa gravure ! Les œuvres sont techniquement époustouflantes, de très belle qualité.

L’exposition est découpée par zones géographiques. En effet, Paul Jacoulet a beaucoup voyagé en Asie et notamment en Micronésie, voyage qui sera un choc émotionnel pour lui. Il y a la section Japon, Corée, Chine (Mandchourie) et Micronésie, toutes des colonies japonaises à cette époque. L’artiste propose un regard très tendre sur ces populations, il met en valeur leurs traditions, leur folklore. C’est une Asie rêvée que l’on voit sous nos yeux.

img_6620pauljacouletexpositionmaisonculturejaponimg_6631img_6626pauljacouletexpositionmaisonculturejapon2pauljacouletexpositionmaisonculturejapon3img_6628

Paul Jacoulet s’interrompt durant les années 40, très affecté par la guerre, et reprend son travail autour de 1946. En contact avec des Américains, il devient célèbre aux États-Unis et en Australie où il est au centre de nombreuses expositions. Le monde de l’art fait alors connaissance avec ses figures dépeintes dans ses portraits ; la finesse de son trait et la délicatesse de ses couleurs sont enchanteresses et très contemporaines.

Reconnu très tardivement en France, Paul Jacoulet est pourtant un artiste d’une grande profondeur. Après une première exposition en 2011 à la BNF et puis en 2013 au musée du Quai Branly, c’est au tour de la Maison de la Culture du Japon de rendre hommage à ce grand artiste exilé.

 

 

Cette entrée a été publiée dans : Culture

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s