Uncategorized
Laisser un commentaire

Pour tous les amoureux… du Japon

Paul Claudel, Cent phrases pour éventails, Édition Gallimard : un petit bijou de poésie.

Comment doit-on lire ces Cent Phrases pour éventails, que Paul Claudel, ambassadeur au Japon, fit paraître dans la langue du pays entre juin 1926 et janvier 1927 ?

Comme de courts poèmes inattendus ? Comme une composition qui mime les haïkus ? Comme des bribes de journaux intimes, des états d’âme mystérieusement éparpillés ? Comme la possibilité, pour Claudel, d’exercer un humour métaphysique : « Je suis en pourparlers avec la mort (…) je pèse ses propositions » ? Comme une invitation à s’immerger dans un Japon, que Paul Claudel qualifiait de « paradis sur terre ».

L’édition respecte la disposition et la double calligraphie ­ japonaise et française ­ de la parution d’origine. Ce qui permet au lecteur d’interrompre son regard pour faire apparaître d’abord «la rose», puis «cette fragilité qui exprime l’éternité».

Et de sentir le souffle de l’éventail, dont Claudel rappelle, dans une préface à l’édition française de 1942, qu’elle est déjà toute prête à propager «cette parole muette que dépêche une haleine issue de la main»…

fullsizerender-3

edition-dorigine

Édition originale recouverte de toile, fermeture ivoire, trois volumes au format étroit, pliés en accordéon, calligraphiés de la main de l’auteur, chaque phrase étant accompagnée d’un idéogramme calligraphié par Ikuma Arishima (reproduit par lithographie).

Souffle des quatre souffles : quatre phrases sur les quatre saisons du Japon par Paul Claudel,  avec quatre dessins de Keissen Tomita de Kyoto.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s